Pygal, pour faire des graphiques en vectoriel !

Il existe plusieurs façons de créer de jolis graphiques avec python. La plus connue est bien entendu matplotlib qui permet de faire du simple camembert au super graphique 3D isobarique spéctromotogramique. (je vous rassure ça veux rien dire). Il y en a aussi d'autres, moins connus que je cite en exemple : pyQwt, plotly, Vincent ( J'en parlerai dans un prochain post), pyla, chartDirector etc... Sans utiliser python, il y a aussi le langage R qui est un outil extrêmement puissant pour faire des statistiques et des graphiques scientifiques. Et enfin, gnuplot, logiciel à part entière, que vous exécutez directement depuis la console. Dans ce poste, on va parler d'une n-ième chart library, que j'affectionne tout particulièrement, tant son rendu est stylé! Il s'agit de pygal, une librairie qui va non seulement nous générer des graphiques super classes, mais va les générer dans un format vectoriel!

Des images vectorielles ?

Bon, au cas ou vous ne savez pas ce qu'est du vectoriel, je vous l'explique rapidement.

Image matricielle

Les images aux formats .png .bmp, *.jpeg etc... sont des images matricielles. C'est à dire qu'elles sont définies par un tableau contenant la couleur des pixels. Par exemple une image de 3x3 pixels contiendra :

bleu - blanc - rouge 
bleu - blanc - rouge 
bleu - blanc - rouge

Les différents formats (.png .bmp, *.jpeg), représentent différents algorithmes pour stocker et compresser ces informations.

Image vectorielle

Les images aux formats .svg sont des images vectorielles. Il existe d'autres formats propriétaires comme .ai (Adobe illustrator). mais retenez .svg qui est un standard libre.
Ces images sont définies par leurs
façons d'être dessiné* grâce à des objets géométriques simples. A contrario des images matricielles, l'image vectorielle sera constituée d'une série d'action.

Rectangle(couleur=bleu, largeur=3, longueur = 2)
Rectangle(couleur=blanc,largeur=3, longueur = 2)
Rectangle(couleur=rouge, largeur=3, longueur = 2)

Toutes ces règles sont en fait écrites en xml, et ça donne plutôt ça :

<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>
<svg xmlns="http://www.w3.org/2000/svg" version="1.1" width="300" height="200">
<rect width="100" height="80" x="0" y="70" fill="green" />
</svg>

Les images vectorielles ont ainsi plusieurs avantages par rapport au images matricielles. Tout d'abord elle n'ont pas de résolution. A partir d'une image vectorielle, vous pouvez faire un icône ou un poster de 10 mètres sans jamais perdre de résolution. Également, de part leurs syntaxes xml, ils sont facilement éditables. Et devinez quoi ? Vous pouvez même y mettre du javascript pour faire des animations. Ci-dessous, deux images, l'une vectorielle et l'autre matricielle. Vous pouvez les ouvrir séparément et zoomer dessus pour voir la différence. Enfin, vous la voyez déjà !

vectoriel matriciel

Premier pas avec pygal

Installation

Comme d'habitude ...

pip install pygal

Attention, pour pouvoir exporter vos données vectorielles en *.png via render_to_png, vous devez installer :

pip install CairoSVG tinycss cssselect

Création d'un Livarot Camembert

import pygal
pie_chart = pygal.Pie()
pie_chart.title = 'Activity'
pie_chart.add('Sleep', 60)
pie_chart.add('blog', 20)
pie_chart.add('code', 30)
pie_chart.add('study', 9)

Faites maintenant pie_chart.render() Pour générer le code xml de votre image vectorielle... Bon, c'est juste du code xml qui s'affiche... Mais heureusement, pygal propose plusieurs méthodes :

- pie_chart.render_in_browser()         //Vous l'ouvrira dans le browser
- pie_chart.render_to_file("mypie.svg") //Création du fichier mypie.svg
- pie_chart.render_to_png("mypie.png")  //Création du fichier mypie.png

Voilà le résultat final quand je l'insère dans mon code html de cette façon :

  <embed src="/images/post5/mypie.svg" type="image/svg+xml" width="100px" />

Oui c'est beau ! J'espère que vous avez remarqué l'interactivité du graphique lorsque vous passez la souris dessus.
Mais sinon, à part des camemberts, on peut faire tout un tas d'autres graphiques.

Autres graphiques

Je vous met dans cette section, une série de graphique réalisable avec pygal. Il y en a plein d'autre! Allez faire un tour sur cette page : pygal charts type

Line Charts
line_chart = pygal.Line()
line_chart.title = 'Browser usage evolution (in %)'
line_chart.x_labels = map(str, range(2002, 2013))
line_chart.add('Firefox', [None, None, 0, 16.6,   25,   31, 36.4, 45.5, 46.3, 42.8, 37.1])
line_chart.add('Chrome',  [None, None, None, None, None, None,    0,  3.9, 10.8, 23.8, 35.3])
line_chart.add('IE',      [85.8, 84.6, 84.7, 74.5,   66, 58.6, 54.7, 44.8, 36.2, 26.6, 20.1])
line_chart.add('Others',  [14.2, 15.4, 15.3,  8.9,    9, 10.4,  8.9,  5.8,  6.7,  6.8,  7.5])
line_chart.render_to_file("line_chart.svg")

Afficher le graphique

Bar Charts

bar_chart = pygal.Bar()
bar_chart.title = 'Browser usage evolution (in %)'
bar_chart.x_labels = map(str, range(2002, 2013))
bar_chart.add('Firefox', [None, None, 0, 16.6,   25,   31, 36.4, 45.5, 46.3, 42.8, 37.1])
bar_chart.add('Chrome',  [None, None, None, None, None, None,    0,  3.9, 10.8, 23.8, 35.3])
bar_chart.add('IE',      [85.8, 84.6, 84.7, 74.5,   66, 58.6, 54.7, 44.8, 36.2, 26.6, 20.1])
bar_chart.add('Others',  [14.2, 15.4, 15.3,  8.9,    9, 10.4,  8.9,  5.8,  6.7,  6.8,  7.5])
bar_chart.render_to_file("bar_chart.svg")

Afficher le graphique

Scatter plot

xy_chart = pygal.XY(stroke=False)
xy_chart.title = 'Correlation'
xy_chart.add('A', [(0, 0), (.1, .2), (.3, .1), (.5, 1), (.8, .6), (1, 1.08), (1.3, 1.1), (2, 3.23), (2.43, 2)])
xy_chart.add('B', [(.1, .15), (.12, .23), (.4, .3), (.6, .4), (.21, .21), (.5, .3), (.6, .8), (.7, .8)])
xy_chart.add('C', [(.05, .01), (.13, .02), (1.5, 1.7), (1.52, 1.6), (1.8, 1.63), (1.5, 1.82), (1.7, 1.23), (2.1, 2.23), (2.3, 1.98)])
xy_chart.render_to_file("scatter_plot.svg")

Afficher le graphique

Box plot

box_plot = pygal.Box()
box_plot.title = 'V8 benchmark results'
box_plot.add('Chrome', [6395, 8212, 7520, 7218, 12464, 1660, 2123, 8607])
box_plot.add('Firefox', [7473, 8099, 11700, 2651, 6361, 1044, 3797, 9450])
box_plot.add('Opera', [3472, 2933, 4203, 5229, 5810, 1828, 9013, 4669])
box_plot.add('IE', [43, 41, 59, 79, 144, 136, 34, 102])
box_plot.render_to_file("box_plot.svg")

Afficher le graphique

Voilà, fini pour cette article! Je vais pas me casser la tête à faire plus, car la documentation officiel est parfaitement réalisée. Vous pouvez par exemple, customiser vos graphiques en changeant de thème, ou créer des thèmes personnalisés. Ou encore modifier le rendu en jouant sur les marges, les labels , les dimensions etc...


Référence

pygal.org
pygal Documentation
teste en ligne de pygal

Go Top
comments powered by Disqus